L’état de famine est levé mais…

Le 3 février dernier, les Nations Unis ont déclaré la fin de l’état de famine en Somalie. Selon un rapport produit conjointement par la FAO avec l’agence USAID, le nombre de somaliens ayant besoin d’aide humanitaire d’urgence a baissé de 4 à 2,34 millions.

Selon le président de la FAO Graziano da Silva, l’arrivée des pluies longtemps attendues et la réponse humanitaire au cours des six derniers mois sont les principales raisons de cette amélioration.

Mais en raison des sècheresses récurrentes dans la sous-région, des mesures à long terme ont été prises notamment pour arriver à y établir la sécurité alimentaire et la paix, des méthodes agricoles adaptées et le développement. 31% de la population somalienne se trouve encore dans une situation critique.

Valérie Amos, Secrétaire Générale adjointe de l’ONU reste perplexe :

1,7 million de personnes ont besoin de nourriture, d’eau potable, d’abris et d’autres formes d’assistance pour survivre. Les taux de mortalité restent parmi les plus élevés au monde

En attendant la prochaine saison des plus qui est attendue au cours des prochains mois, le maintien de l’aide internationale sera déterminante pour renverser la situation dans l’ensemble de la sous région. Le rétablissement de la paix est aussi très important.

Pour finir, j’aimerais partager avec vous deux superbes albums photos qui présentent l’état de la situation en Somalie. Le premier album est celui du photographe Anthony Karen qui a visité la capitale de la Somalie le mois dernier. Il met l’emphase sur les conséquences du conflit armé. Le deuxième album est celui du photographe Alejandro Chaskielberg qui a suivi plusieurs initiatives d’Oxfam dans la sous-région.

chameau-desert-afrique

Crédit photo : Alejandro Chaskielberg

Laisser un commentaire