Aide et conflits armés : brefs exemples

L’Angola est un bon exemple pour illustrer les différents points qui ont été abordés dans la série Aide et conflits armés.  À l’instar de son voisin la République démocratique du Congo, l’Angola est un de ces pays qui a été frappé par la malédiction des ressources naturelles abondantes. Ces pays « maudits » disposent de richesses inépuisables

L’aide au développement et conflits armés (3/3)

Pour en finir avec la série Aide et conflits armés, il semblerait que : l’aide ait un effet stabilisateur sur le risque de guerres civiles mais  déstabilisateur sur l’incidence des coups d’État. l’aide ne va pas toujours aux pays qui le méritent. Comme certains donateurs sont motivés par des raisons qui n’ont rien à voir avec le

Aide et conflits armés : les amis bien placés

Toujours dans la série Aide et conflits armés, j’aimerais faire une note sur le rôle des pays qui supportent chacun des antagonistes selon leurs affinités politiques, économiques ou sociales. Les pays du Nord : de l’aide, des armes et des militaires On a déjà parlé du rôle indirect du Nord dans des précédents articles (financement -consciemment

Aide et conflits armés : l’aide bilatérale n’est pas neutre

Les économistes qui se sont penchés sur la question de l’efficacité de l’aide en sont arrivés à la recommandation suivante : pour que l’aide aide vraiment un pays à sortir de la pauvreté, elle doit être octroyée systématiquement aux pays qui suivent des règles de bonne gouvernance. Quand bien même l’aide multilatérale tend à être plus

L’aide au développement et conflits armés (2/3)

On a déjà vu comment l’aide internationale peut être perçue comme une rente et avoir un effet déstabilisateur sur les conflits armés. Cependant, les études de Collier permettent de nuancer cette position en montrant comme l’aide peut avoir un effet stabilisateur quand elle est octroyée à des pays qui appliquent des standards de bonne gouvernance.

L’aide au développement et conflits armés (1/3)

On a déjà parlé du coût des conflits armés mais s’est-on déjà demandé comment des pays qui sont à priori pauvres arrivent à financer des guerres civiles qui peuvent durer plusieurs années? Si une chose est sûre c’est que l’aide internationale représente qu’une source de revenue (inépuisable) en Afrique. Ce qui nous amène à se

Le coût des conflits armés

Définition Définissons les conflits armés comme les actions posées par un groupe organisé (et armé) qui remet en question la légitimité d’un gouvernement internationalement reconnu. Ils occasionnent au moins 1 000 victimes au combat et mettent en scène le gouvernement comme un des antagonistes principaux (contre les rebelles). Quand on parle de CA internes, on parle généralement deux