Mexique : Indigènes en voie de disparition

En 2005, j’ai passé 6 mois à Monterrey, au Mexique. Une expérience formidable qui m’a permis d’apprendre une nouvelle langue et de rencontrer des personnes du monde entier. Cette expérience a aussi été une preuve d’humilité puisque mon physique (grande, noire avec des cheveux de fofolle) a fait que je ne passais pas inaperçue. Il se trouve que c’est cette différence qui a fait que les gens se sont intéressés à moi et que j’ai pu en apprendre plus sur la culture mexicaine.

Le racisme anti-indien

Comme dans beaucoup de pays d’Amérique latine, beaucoup de mexicains sont issus du métissage de tribus indigènes et de colons espagnols. Pourtant il existe un rejet de des origines indigènes et même du racisme anti-indigène (et même entre tribu de peuples indigènes). Difficile de croire que des gens qui faisaient preuve d’autant de tolérance vis à vis de moi, pouvaient ne pas être aussi bienveillant à l’égard de leurs ancêtres.

Mes amis Leonel et Roberto qui m’expliquaient qu’une des plus grandes insultes pour un mexicain c’est de se faire traiter d’Indio (indien, indigène) car cela a une connotation négative. Les indigènes sont perçus comme des personnes sans éducation, sans raffinement, superstitieuses et faibles. Ahurissant quand on a lu un peu sur la civilisation Maya et Aztèque. L’intolérance n’a vraiment rien de rationnel!

La communauté indienne du Mexique en voie de disparition

Le rejet de l’héritage indigène

Ce que mes amis m’expliquaient c’est que cette intolérance est en partie le résultat de l’héritage des conquistadors (colons espagnols). Pendant la colonisation, les peuples indigènes étaient mis au ban de la société et ceux qui recevaient des privilèges étaient ceux qui avaient assimilé la culture espagnole ou étaient métisses. Ces croyances sont restées ancrées dans la conscience collective bien après le départ de l’occupant. Aujourd’hui, les standards de beauté par exemple sont représentés par des personnes avec la peau blanche et dont les traits indiens ne sont pas apparents.

Les peuples natifs parmi les plus pauvres du Mexique

Le Mexique compte plus de 15 millions de personnes d’origine indigène, ce qui représente 12% de la population. 72% de ces personnes eux vivaient dans la pauvreté en 2012 dont 26,6% vivant dans la pauvreté extrême. Les natifs sont plus vulnérables face à la malnutrition, le manque d’accès au logement, à l’éducation et à la santé. En 2014, la Commission Nationale des Droits Humains du Mexique recensaient près de 9 000 d’indiens incarcérés qui ne pouvaient pas se défendre correctement faute de moyens pour engager un avocat ou un interprète. Cette même année, le président Enrique Pena Nieto s’engageait devant l’ONU à soutenir les communautés natives afin qu’ils accèdent à un véritable développement inclusif et s’intégrer dans le reste de la société  sans perdre leur identité culturelle. 

Des cas de discriminations fréquents

Discriminations dans la vie de tous les jours

En 2013, le Courrier International recensait quelques cas de discrimination qui ont indigné la communauté sur les réseaux sociaux et sans doute influencés le président dans son allocution devant l’ONU.

José Sánchez Carrasco [ouvrier agricole de 38 ans]  est mort après être resté cinq jours dans la cour d’un hôpital de Guaymas (Sonora). 

Controverse Coca Cola

En décembre dernier, Coca Cola créait la controverse avec son spot publicitaire Abre tu Corazon (ouvre ton coeur) pendant la période de noël. La pub a créé l’indignation sur les réseaux sociaux. Le géant s’en est excusé et a arrêté sa diffusion. On reprochait à Coca Cola ses idées colonialistes et de répandre des préjugés à l’encontre des communautés indigènes.

Personnellement, je trouve qu’on ne parle pas assez du préjudice subit par les indiens sur le continent américains. Des thèmes comme la traite des noirs et la Shoa sont très médiatisés. Depuis que je vis au Canada, où les peuples indigènes ont subit à mon avis encore plus de préjudices, je me rends vraiment compte à quel point ces peuples ont perdu tout, même leur voix.

Beaucoup de mesures ont été prises pour valoriser l’apport de ces communautés dans la société mais le chemin reste encore long.

Pensez-vous que l’histoire des peuples d’indiens d’Amérique  soit suffisamment médiatisées? Pensez-vous qu’il soit vraiment possible de mettre en place des mesures correctives?

Laisser un commentaire