68 voix pour valoriser les langues des communautés indigènes du Mexique

Pour faire suite à mon dernier article sur la discrimination des communautés indigènes au Mexique, j’ai envie de partager un beau projet qui promeut les langues indigènes au Mexique : 68 voces – 68 corazones (68 voix – 68 coeurs).

Le projet 68 voix, 68 coeurs

Le projet a été initié par Combo, un groupe d’artistes passionné par le dessin, l’animation et le design. Le projet a pour objectif de valoriser les différentes langues des peuples natifs du Mexique en diffusant des séries animées sous-titrées en espagnol.

Le but du projet est de prévenir la disparition de ces langages qui sont selon les auteurs de ce projet, la matérialisation de la vision du monde unique de ce peuple. Il faut préserver l’utilisation de ces langages pour préserver la richesse culturelle non pas seulement du Mexique mais de l’humanité toute entière.

Indigenous languages encompass a unique view of life and world. With its disappearance, the worldview and cosmogony of each group is lost, losing an important part of humanity.

Le nom du projet vient du fait qu’au Mexique, il existe 364 langues qui sont classées dans 68 groupes linguistiques. Une richesse qui vaut la peine d’être promue.

Valoriser la langue et la culture des peuples indigène au Mexique

Par conséquent, ils ont diffusés sur leur canal Vimeo, une série de dessins animés pour nous faire découvrir ces langues et aussi parler de croyances telles que le rapport avec la mort, les dieux et bien plus. Pour vous donner un aperçu, voici mon animation favorite, une traduction en anglais est disponible sur Vimeo, en dessous de chaque vidéo.

El Chapulín Brujo / The sorcerer cricket from Combo on Vimeo.

Pourquoi j’ai aimé ce projet d’animation

J’ai beaucoup aimé le fait que les auteurs de cette série utilisent l’animation et le dessin pour faire changer les comportements.Ce projet réussit à promouvoir la fierté et le sentiment d’appartenance  des peuples indigènes du Mexique. Un des objectifs de ses auteurs serait aussi d’inspirer la tolerance des autres communautés et leur respect de la culture indigène.  Les séries sont captivantes et les images esthétiquement belles. Je pense qu’elles vont sûrement plaire au jeune public qui est un vecteur important de changement. Par ailleurs ce projet permet de valoriser le travail d’artistes locaux. Enfin, j’ai trouvé ce projet très créatif : il a su allier la modernité (outil médiatique) et la tradition orale.

Bon weekend!

Laisser un commentaire